POC, Prototype et Pilote, quelles différences ?

proof-of-concept

Voici quelques définitions:

  • Une preuve de concept ou POC (Proof  Of Concept) est une réalisation expérimentale concrète et préliminaire, très courte, illustrant une certaine méthode ou idée afin d’en démontrer la faisabilité.
  • un prototype est selon la définition de l’OCDE « un modèle original qui possède toutes les qualités techniques et toutes les caractéristiques de fonctionnement d’un nouveau produit ». , mais il s’agit aussi parfois d’un exemplaire incomplet (et non définitif) de ce que pourra être un produit ou service.
  • Le pilote ou prototypage consiste à concevoir des versions intermédiaires et donc incomplètes d’un produit, conçues pour tester l’utilisation auprès des utilisateurs, et/ou les performances, avant la phase proprement de conception proprement dite.  On parle également de pilote terrain lorsqu’on ait sur des conditions proches de ceux du déploiement sur le « terrain » mais à une échelle plus réduite.

Les définition sont très proche mais quelles sont les différences?

La démarche

Le choix d’une solution informatique est souvent dépendant d’un existant technique et d’un schéma directeur. Les outils sont alors choisis avant même que les besoins n’aient été détaillés avec les métiers. Dans tous les cas, le POC, prototype, pilote consiste à tester les fonctionnalités, l’ergonomie et/ou les performances techniques d’un produit ou d’un service auprès de ses futurs utilisateurs avant d’envisager un déploiement plus large. Ce test se fait sur une durée limitée et, autant que possible, dans des conditions très proches de la réalité : on teste généralement une version incomplète de la solution avec un échantillon représentatif de la population utilisatrice…

La démarche dépend du type de solution à tester. Les tests peuvent se dérouler sur une journée ou plusieurs semaines, impliquer un petit nombre d’utilisateurs ou une population vaste, vérifier un ou plusieurs concepts.

Dans tous les cas, le POC, prototype, pilote doit répondre à des objectifs mesurables définis en amont du lancement. La démarche comporte 4 étapes clés :

  • la définition de la situation cible à laquelle doit aboutir le produit ou le service,
  • la définition des objectifs du test et de ses modalités,
  • la mise en œuvre de la phase de tests,
  • la phase de bilan qui validera les enseignements du test et permettra de statuer sur l’opportunité du déploiement.

Une valeur ajoutée

En confrontant le produit ou du service à la réalité du terrain et de ses utilisateurs sur une plus petite échelle, le POC, prototype, pilote permet de le rectifier ou de l’améliorer, et de lever le doute sur la pertinence du produit ou du service. Les parties prenantes du projet peuvent valider l’adéquation du produit ou du service à leurs besoins, ce qui modère les risques de rejet. Observer le comportement avec un test réel permet d’anticiper l’accompagnement des utilisateurs à prévoir lors du déploiement. Ainsi on le voit au travers la démarche, la valeur ajoutée de ce test se fait sur 3 angles:

  • aider à développer un engouement: Quand il s’agit d’implémenter une nouvelle solution technologique dans une organisation,  il est important de s’assurer que l’équipe ne rejette pas le projet. Concevoir un POC, prototype, pilote avec des fonctionnalités limitées permet de s’assurer que la plupart des personnes y adhère ce qui contribuera au succès du projet.
  • limiter les risques : pour rallier les parties prenantes du projet, le POC, prototype, pilote peut soulever les problèmes et les risques à un stade précoce du cycle de vie du projet. Cela est particulièrement vrai lorsque les exigences restent un peu floues. Rien ne vaut un test proche du terrain pour aider à minimiser les risques avant le déploiement.
  • obtenir le maximum de commentaires des utilisateur: Les Tests d’Acceptation Utilisateurs (UAT) permettent de vérifier le potentiel d’acceptation de la solution par les utilisateurs finaux avant le déploiement final de la solution. Les commentaires des utilisateurs finaux sont essentiels au succès du produit ou du service et permet d’anticiper les problèmes reliés à l’expérience utilisateur beaucoup plus tôt dans le projet.

La différence

Dans une article sur son blog,  fait la différence entre les  trois concepts.  Selon lui pour intégrer la solution avec succès dans votre entreprise, il faut réaliser tous les trois. Voila la démarche:

poc-prototype-pilote

  1. La preuve de Concept: un POC est un système conçu purement pour illustrer la fonctionnalité d’un ou plusieurs principes à intégrer dans un système. La convivialité avec le monde réel n’est pas envisagée car l’intégration avec d’autres technologies pourrait diluer la capacité à déterminer si le principe (idée, vision) est viable. Les résultats doivent être mesurables, afin qu’ils puissent permettre de prendre une décision (go/no go). La décision doit reposer sur des seuils comme un niveau de performance acceptable. Les résultats du test doivent permettre de valider que ça fonctionne et comment ça fonctionne.
  1. Le prototype: Le Prototype est un système plus étoffé qui tente de simuler le système complet (avec une intégration système) ou au moins la plus grande partie de celui-ci. Les prototypes sont utilisés pour tester la viabilité ou l’utilité d’un système. Le prototype permet de valider et corriger certaines hypothèses. Il faudra plusieurs itérations pour valider plusieurs hypothèses (cycles essais/erreurs). Un prototype aura  les fonctionnalités principales du produit fini, mais il ne sera généralement pas aussi efficace, esthétique ou durable. Il ne faut pas confondre prototype et Wireframe qui consiste à  déterminer les composants nécessaires dans une interface utilisateur. Le prototype est ici à un stade plus avancé et permet de valider que l’utilisation de ces composants est viable pour l’utilisateur.
  1. Le pilote: Un pilote quant à lui utilise le système de production complet et il teste par rapport à un sous-ensemble d’utilisateurs finaux. Le but d’un projet pilote est d’obtenir une meilleure compréhension de la façon dont la solution sera déployé et utilisé dans l’entreprise et à corriger la solution. Le groupe utilisateurs doit être soigneusement choisi pour recueillir les bonnes données. Les données et les outils pour les mesurer doivent être déterminés à l’avance. Enfin il ne faut pas le confondre avec la « pré-série » qui consiste à tester l’ensemble d’un processus de fabrication.

Différence avec le Lean Startup

Comme le monte un article de François sur son blog, on est alors très proche de démarche Lean décrite dans un autre article, avec le MVP. Le “Minimum Viable Product” est un concept introduit par Eric Ries et Steve Blank,  créateurs respectivement de la démarche Lean Startup et du Customer Development. Comme son nom l’indique, un MVP consiste à concevoir une “solution de vérification” aussi minimaliste que possible afin de savoir s’il a une viabilité,  mais qui doit répondre à une seule question : « Y-a-t-il un marché (des clients) pour ce produit ?« 

L’objectif d’un MVP est donc d’apprendre du marché, des retours des clients potentiels (la cible) afin de valider et d’invalider des hypothèses que vous aurez formulées avant de lancer votre produit. Un MVP s’attachera à valider la valeur fondamentale du produit avec la seule question: « S’il ne devait y avoir qu’une seule chose qui ferait acheter mon produit, qu’est-ce que ça serait ? »

Ainsi vous l’aurez compris, MVP et prototype sont complémentaires. Le MVP permet valider la viabilité commerciale du concept alors que le POC, prototype ou pilote permet d’en valider la faisabilité technique.

Aussi, toute approche produit doit comporter une phase de création d’un MVP puis d’un prototype avant de lancer la fabrication et le développement du produit.

Conclusion

MVP, POC, prototypes et pilotes sont donc tous d’importantes tactiques à mettre à exécution dans l’implantation de nouvelles technologies. Ce sont des moyens rationnels d’orienter le choix, en mettant dans la balance l’expérience utilisateur. Pour réussir dans cette démarche il faut procéder de façon méthodique pour qu’ils aient une valeur. Et vous ne réaliserez jamais cette valeur à moins que consciemment vous notez les résultats et transformez ces données en informations utilisables et exploitables.

Référence:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s